tomas naegerl - water-source  
 
 
 
  [ Prev ] [ Play ] [ Pause ] [ Next ]

LA SOURCE


Invité par la fondation Barkowski à Marrakech j’étais inspiré par l’idée d’une très ancienne coutume de puiser l’eau.

L’installation se base sur l’alternance de jour et nuit et utilise les lois de la dynamique thermique.

Ce projet est pour moi un devoir socio-écologique, un essai de parcourir avec d’autres peuples les chemins divers de l’art et de la science.

Inspiré par l’importance vitale de l’ approvisionnement, j’ai décidé de réaliser « la source « avec et pour les bédouins - un centre de communication dans leur milieu : simple, effectif et global.

Ensemble, sous un énorme engagement physique et fournis qu’ avec les outils les plus simples- pioches et pelles- nous avons pendant ces deux mois élaborés une forme de vie exprimant l’art.

Nous n’avions aucune difficulté de suivre le rythme inhabituel du travail dur dans le désert. 21 jours de travail à plein temps à quatre, j’ai connu un engagement maximal de tous les participants, récompensé à la fin par la source elle-même, donnant 5 à 6 litres d’eau par jour.

Sur une aire d’environ 800m2 à ciel ouvert se trouvent deux bassins maçonnés qui chacun en forme d’une vasque ont des fonctions différentes complémentaires.


Le bassin d’eau condensateur

Une bâche en couleur a été tendu sur ce bassin, le milieu étant alourdi avec des pierres afin d’ assurer l’ écoulement ciblé de l’ eau condensée sur la face intérieure de la bâche.

Une paroi protège d’ une part le bassin du sable pénétrant et d’autre part elle contient une ouverture qui sert à conduire l’eau de pluie raccoltée sur la bâche dans un réservoir.

La surface du bassin est couvert de tatlaque , rendue ainsi imperméable : le diamètre est de 12m avec une profondeur de 170 cm.

Lieu de rencontre-Observatoire

Dans ce bassin qui ferme le circuit s’étendent dans les marges voûtées des rangées étagées en gradins. La surface est une couche argileuse avec des pierres en planche.

Sur le côté opposé se trouve une couchette et plusieurs endroits pour faire du feu.

Sous le terrain se trouve un tuyau qui est lié au bassin A, le défilé servant comme réservoir, et finissant dans le domaine bas du bassin B avec un robinet pour retirer l’eau.

Le diamètre étant de 15 m avec une profondeur de 195 cm. Cet état de fait est un indicateur pour les nombreuses pistes de ce désert et héberge tous les étoiles - ambulantes de cette planète.

Une autre construction souterraine de tuyaux est intégrée dans le bassin.